David Porchy, 1976.
Lives and works in Paris.
Contrairement à d’autres artistes fascinés par un sujet iconographique spécifique qu’ils n’ont de cesse d’explorer, le représentant sous tous les angles et dans toutes les configurations possibles, David Porchy est un plasticien touche-à-tout. Cette tendance se lit dans la façon dont il manipule son matériau, procédant par pliage, collage et assemblage pour conjuguer au sein d’une même composition différents angles de vue. Le tracé ne semble suivre aucune règle préétablie et produit pour cette raison une collision de plans et de figures géométriques qui atteste de la place incontournable du graphisme dans sa culture visuelle.
Essayer de circonscrire son iconographie ne suffirait d’ailleurs sans doute pas à renseigner sur la nature exacte de sa démarche, étant donné qu’elle ne se concentre sur aucun motif de prédilection hormis peut-être le drapé, dont la représentation trahit son intérêt pour la notion de pli. Précisons par ailleurs que l’attention portée aux textures apparaît comme une condition du vertige optique propre à son univers, qu’il se décline sous forme de dessins ou de photographies retouchées. Ces deux moyens d’expression témoignent pareillement du caractère relativement peu décisif du sujet et de la place essentielle accordée aux expérimentations plastiques.
Distordre le réel, le manipuler afin de créer des anomalies et des dysfonctionnements qui mettent à mal les repères et certitudes qui conditionnent l’image que chacun peut s’en faire, est une façon d’en révéler l’étrangeté.
Pauline Nobécourt, dans Marges 2020 (n° 30. Extrait), Presses universitaires de Vincennes
SOLO EXHIBITIONS
2018, Parrhasios, Progress Gallery, Paris
2016, Feu d’artifice, Paris
2014, Mr Hyde, Galerie Bacqueville, Lille
2014, Panorama n°1, Taller-Milans, Barcelone
2013, Constellation, Cabinet de dessin The Drawer, Paris
2012, Puzzle, Galerie A.L.F.A, Paris
2010, Déjà vu, Galerie A.L.F.A, Paris
2009, I’ve never been to L.A, Lawomatic, Paris
2007, Non-image, Atelier24, Paris
2005, Retratos, Taller-Milans, Barcelone
2004, Galerie Swap, Lyon
SELECTED GROUP EXHIBITIONS
2019, Opus n°1, Studio Parrhasios, Paris
2017, La semaine du dessin #2, Galerie Mariska Hammoudi, Paris
2017, Grand trouble, Halle St Pierre, Paris 
2017, YIA ART FAIR,  Square Brussels Meeting Center, Bruxelles
2017, La semaine du dessin #1, Galerie Mariska Hammoudi, Paris
2015, Art Paris, Grand Palais, Paris
2015, DDessin Contemporary Drawing Fair, Paris
2015, La main qui dessinait toute seule 4, Galerie Magda Danysz, Paris
2014, Art Up, Galerie Bacqueville, Lille
2014, Prix David-Weill, Institue de France, Paris
2013, Art Paris, Grand Palais, Paris
2013, 18th International Drawing Exhibition, MMCA, Rijeka, Croatia
2013, Drawing Now, Carrousel du Louvre, Paris
2013, Inauguration partagée, Galerie Bacqueville, Lille                        
2013, Prix David-Weill, Institue de France, Paris
2012, Armory Show, New York city
2012, Art Paris, Grand Palais, Paris
2011, Armory Show, New York city
2011, Drawing Now, Carrousel du Louvre, Paris
2011, Inconscients ! Les artistes et la psychanalyse, A.L.F.A, Paris
2011, Lille Art Fair, Galerie Bacqueville, Lille
2010, Blitz, Galerie A.L.F.A, Paris
2010, Salon du dessin contemporain, Paris
2010, Lille Art Fair, Galerie Bacqueville, Lille
2009, Curious, Lawomatic, Paris
2007, 100 dibujos, Taller-Milans, Barcelone
2005, Casos Particulares, Taller-Milans, Barcelone
-
2020, Marges 2020, n° 30, Presses universitaires de Vincennes
2019, Catalogue Studio Parrhasios, Paris
2017, Grand trouble, éditions Buchet-Chastel, Les Cahiers Dessinés
2014, Panorama n°1, Editions Incorpore
2013, The Drawer, vol.5 - Les Choses, Galerie du jour Agnès b.
2013, Performence avec The Drawer, Silencio Club.
2012, Recueil de nouvelles, Constellation, éditions mu, Paris.
2009, Selection Drawing Center, New York.
2006, Bénéficiaire de l’aide à l’installation Drac Ile de France.
Back to Top